Bientôt va se dérouler le Marathon de PARIS.  En fait, il n'est pas aussi plat que ça et donc non propice à un record mondial sur la discipline. Inutile de vous dire que je l'ai recalculé en valeur kilodénive. Eh bien, il représente 42.5 kds, soit la représentation de 300 mètres d'effort en plus qu'un marathon tout plat. Eh oui ça compte ! lorsqu'on sait que dans la même seconde des dizaines de concurents passent la ligne d'arrivée.