correspondance_Va_et_Vkds

 

Ci-dessus, comme son nom ne l'indique pas, vous avez plutôt une comparaison chez 3 coureurs locaux qui ont courrus le KM vertical du Maîdo et le KM vertical de Salazie.

En ce qui concerne la Vitesse Ascentionnelle, l'écart est assez conséquent. En effet, la Va est sujet à beaucoup de variations selon la longueur du parcours, le pourcentage de pente et dans une moindre mesure de la tecnicité du terrain. Ainsi, nous voyons par exemple que Teddy Loricourt ne fait que du 1078 m/h sur le km vertical du Maïdo, alors qu'il arrive à 1407 m/h sur le km vertical de Salazie. La différence se trouve donc dans les 3 kms de plus au Maîdo (départ Roche Plate).

Par contre, la valeur de ces parcours en kilodénive, permette de calculer une vitesse au kilodénive (le km v Maïdo vaut 14.49 kms) plus représentative du niveau du coureur. Par exemple, Jean Marie Cadet peut maintenir une cadence entre 14.6 et 15.5 kds/h sur les versions courtes entre 10 et 15 kds.

A remarquer la différence, certes minime, de Jeannick Boyer qui passe de 16.892 kds/h sur le Maîdo à 17.623 kds/h sur Salazie...assez logique me direz vous car le vertical Run est plus court. Mais pourtant, c'est sur le Maïdo qu'il termine premier !!! ? Est ce à dire qu'il peut encore progresser sur le Maïdo ? Ou qu'il a craqué un petit peu sur la vertical de Salazie ? Ou encore qu'il est mieux sur des distances de plus en plus longues, du coup celle de Salazie a été trop courte (respectant tout de même une baisse naturelle de la vitesse) ?

Sur ces interrogations, je vous laisse seuls avec vos convictions ou vos doutes.