Réguler son allure sur tout terrain en course à pied, c'est l'effort constant d'une gestion du moment et de la projection permanente du reste à parcourir.

C'est évident que cela demande beaucoup de maitrise...voyez cela sur les exemples de coureurs dans les tableaux ci desssous :

 

Progression Patrick

progression Fabrizio

Progression Mireille

Eventuellement, on peut commenter si l'on connaît bien les raisons des écarts. Sur ce dernier tableau, nous voyons que l'athlète féminine tient une bonne résistance sur divers profils de course. Elle est ainsi une coureuse assez complet : rouleur, grimpeur, descendeur... quoique, un léger désavantage en descente, surtout si il y a de la boue au programme. Par contre, au niveau distance, la baisse de niveau devient assez conséquente au bout de 60 kilodénives.